Comment faire financer votre stage ?


Les formations du Réseau des Jardins Solidaires Méditerranéens vous intéressent, vous souhaitez vous inscrire ?

Savez-vous qu’il existe des financements ?

DIF, CIF, Plan de formation ?
Vous pouvez demander une prise en charge pour chacune de ces formations au titre de la formation professionnelle.

Nos stages peuvent être pris en charge par différents dispositifs de la formation professionnelle. Les sources de financement dépendent de votre projet et de votre situation professionnelle. N’hésitez pas à contacter votre employeur, votre CE ou la structure qui vous accompagne pour votre retour à l’emploi.

Vous êtes salarié ?

  • Le DIF (Droit Individuel à la Formation) Que vous soyez en CDI ou en CDD, vous acquérez 20 heures de formation annuelle lorsque vous travaillez à temps plein, plafonnés à 120 heures. Vous déclenchez la demande. L’employeur peut refuser la proposition de formation que vous lui demandez, mais vous gardez alors les heures disponibles. La formation peut être réalisée pendant ou hors temps de travail (souvent alors plus facile à négocier avec l’employeur, plus enclin à accepter une formation qui peut sortir des priorités du plan de formation). Le DIF acquis est désormais « portable » lorsque le salarié est licencié ou lorsqu’il change d’employeur, ceci est mentionné obligatoirement sur le certificat de travail établi lors du départ du salarié par l’entreprise.
  • Le plan de formation Il regroupe toutes les actions de formation planifiées pour l’année en cours par l’employeur. Si vous repérez dans nos offres une formation susceptible d’améliorer vos compétences dans votre activité actuelle par exemple, alors votre employeur est susceptible de l’intégrer dans ce plan.
  • Le CIF (Congés individuel de Formation) Le CIF est destiné aux salariés qui veulent se réorienter et ont besoin d’une formation de moyenne ou longue durée.

Légalement, l’employeur ne peut s’opposer à un CIF mais
- il a le droit de demander un report
- et vous devez forcément l’informer de votre projet

Vous êtes en période fin de contrat (rupture conventionnelle, licenciement...)

Après la cessation d’un contrat de travail, un salarié changeant d’entreprise ou se retrouvant au chômage peut utiliser ses heures de DIF pendant son chômage ou chez un nouvel employeur pendant deux ans. C’est la « transférabilité » du DIF.
Certains salariés licenciés bénéficient de dispositifs particuliers favorisant le reclassement. Si vous êtes dans cette situation, vous avez la possibilité de proposer au conseiller de la cellule de reclassement des formations qui vont faciliter la concrétisation de votre projet.

Vous partez à la retraite

Vous perdez votre cumul d’heures de DIF si vous ne les utilisez pas avant votre départ.

Vous êtes demandeur d’emploi

Le salarié qui a acquis du DIF (à vérifier sur la dernière fiche de paye ou directement auprès de l’ex-employeur) peut les utiliser pendant cette période. Parlez-en à votre conseiller.

Vous êtes travailleur indépendant

Vous cotisez selon vos branches d’activités à un Organisme de la formation professionnelle (VIVEA, OPCA-PL, etc.). Renseignez-vous auprès de votre Organisme.


Notre numéro de déclaration d’activité de formation professionnelle : n° 931313879 13


Navigation

Articles de la rubrique

  • Comment faire financer votre stage ?

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois